Contactez-nous

Tout le monde veut sa place à Orlando !

Alors que l’industrie de la construction est en pleine forme et qu’il semble y avoir une offre illimitée de nouvelles maisons autour de la ville, Orlando est encore loin de pouvoir satisfaire tout le monde !

Selon un article de CityLab, elle fait en effet partie « des villes américaines où la création d’emplois dépasse la construction de logements ».

 

Il faut dire que le taux de chômage d’Orlando est particulièrement bas : à seulement 3%, il se situe en dessous de la moyenne du pays (3,7%). Elle fut aussi la ville leader en terme de création d’emplois jusqu’en 2016 et elle est la 4ème ville aux Etats-Unis où les américains s’installent : c’est certain, tout le monde veut sa place au soleil !

 

« En fait, le nombre total d’unités résidentielles en construction dans l’ensemble du pays en 2018 était à peu près le même qu’en 1994 – alors que la population du pays était inférieure de 20% à ce qu’elle est aujourd’hui », indique l’article.

Même si les constructions restent nombreuses et suivent le dynamisme de la ville, plusieurs graphiques montrent qu’Orlando connaît moins de constructions que pendant les années précédant la crise de 2008 et fait ainsi face à un stock limité de logements.

Le marché résidentiel reste un pilier de l’économie de la ville et Orlando doit désormais trouver des solutions pour suivre le rythme époustouflant de sa création d’emplois ! En revanche, pour tous les investisseurs immobiliers en Floride, il est évident que le secteur locatif a encore de très beaux jours devant lui…

 

    TAGS, , , ,