Contactez-nous

Petite histoire de la construction résidentielle aux USA…

Retour sur l'histoire de la construction immobilière aux USA : de la maison en kit au code de construction d'aujourd'hui !

Avant la seconde guerre mondiale, l’industrie de la maison individuelle était principalement gérée par les architectes de la région. Pourtant, les maisons dites de production, c’est à dire construites en série, existaient déjà depuis 1908. La société Sears & Roebuck les proposait en kit et en a vendu plus de 70 000 exemplaires jusqu’en 1940. Le prix d’appel était de 1 000 dollars ce qui incluait tout le nécessaire pour la construction, le bois, les clous, les fenêtres et même la peinture.

Il aura quand même fallu attendre les lendemains de la seconde guerre mondiale pour que la construction résidentielle se développe d’une manière industrielle. Apres le retour des GI Américains des divers fronts, une main d’oeuvre importante était disponible. Le gouvernement américain décida, tout à la fois pour créer des emplois et des logements pour cette nouvelle clientèle, de construire des maisons en grande quantité. Sous le slogan “A chaque Américain sa maison” la production de villas de série était née. Le coût de production de ces villas par rapport aux villas d’architectes fut considérablement réduit. Il fallait notamment environ 40% de temps de travail en moins pour construire une maison de même surface.
Plusieurs inventions et découvertes de la seconde guerre mondiale ont rendu possible le développement de cette industrie comme les charpentes préfabriquées, les Placoplâtres qui ont remplacé les murs entièrement enduits, l’utilisation de plaques de shingles à la place des traditionnelles et onéreuses couvertures en tuiles… La classe moyenne pouvait ainsi avoir accès à la propriété et au confort réservé jusque là à une bourgeoisie aisée. Les maisons bénéficiaient d’équipements encore inconnus pour beaucoup : l’électricité, le chauffage central, des salles de bains équipées…

Cependant, cette nouvelle industrie qui se développait à grande vitesse et souvent de manière anarchique en périphérie de grandes villes, n’était pas très encadrée. De nombreux problèmes de qualité sont alors apparus. Ce n’est qu’en 1970 que l’administration décida de réglementer de manière stricte ces types de construction et de définir des règles aussi strictes d’aménagement des sols.
Actuellement, selon le code en vigueur, la construction d’une maison se fait en 22 étapes. A chacune de ces étapes, un spécialiste accrédité par le gouvernement vient inspecter la villa et vérifier si les normes de construction et de qualité sont conformes à la réglementation. Sa signature est obligatoire pour la poursuite des travaux par tous les autres corps de métier. Ce code est revu, corrigé et amélioré tous les trois ans pour tenir compte des nouvelles technologies et des nouvelles réglementations
environnementales.
Pour Pineloch Investments, la revente d’un bien immobilier fait partie intégrante de l’investissement, c’est pourquoi nous conseillons à nos investisseurs de n’acquérir que des biens neufs ou récents. En effet les nouvelles réglementations, notamment en matière de gestion énergétique, réduisent de manière significative le délai d’attraction de revente pour un nouvel acheteur.
N’hésitez pas à contacter nos bureaux pour en savoir plus sur les nouvelles normes en vigueur dans le nouveau code de construction de 2015.

 

Découvrez ici notre vidéo sur la construction d’une maison en Floride !

    TAGS, ,