Contactez-nous

Acheter une maison en Floride : que faut-il savoir ?

Villas en Floride vous apporte aujourd’hui quelques éléments de réponse !

 

Vous avez un projet d’achat immobilier en Floride et vous êtes prêts à le concrétiser ? Avant de vous lancer dans l’aventure, il faut bien évidemment s’entourer des meilleurs professionnels de l’immobilier. Si vous êtes sur cette page, c’est que vous avez déjà pris une première bonne décision !

 

Mais il faut aussi connaître deux ou trois choses qui vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté pour réaliser le meilleur achat possible en Floride. Villas en Floride vous apporte aujourd’hui quelques éléments de réponse !

 

La Fiscalité américaine

 

Aux Etats-Unis, un investisseur étranger bénéficie d’avantages fiscaux incomparables.

Une convention fiscale lie la France et les Etats-Unis et permet l’absence de double imposition sur les revenus locatifs liés aux investissements aux Etats-Unis.

Or le système fiscal américain permet de très importantes déductions. Tous les frais inhérents à un investissement sont déductibles : intérêts d’emprunts (que l’emprunt soit fait en France ou aux Etats-Unis), impôt foncier, charges diverses et même des billets d’avion une fois par an ! Chaque propriétaire bénéficie également de la déduction de l’amortissement du bien, calculé sur 27,4 années.

Si l’acquéreur est en positif après ces déductions, l’imposition serait de 10% sur le solde.
Il y a plus de chances qu’il soit en déficit fiscal : dans ce cas, il n’y a pas d’impôts à payer et ces déficits sont reportables et cumulables sur une période de 15 ans.

 

Acheter en nom propre ou via une société ?

 

Plusieurs raisons peuvent amener un acheteur français à envisager l’acquisition d’une maison en Floride par l’intermédiaire d’une société (LLC) plutôt qu’en nom propre.

Sachez néanmoins que chaque cas est unique et qu’il faudra bien analyser la situation de chacun avant toute prise de décision. Les critères à prendre en compte sont, notamment : l’usage du bien, le nombre de propriétaires sur le titre, leur âge, la présence ou nom d’un financement en France ou aux Etats-Unis…

Par exemple, en ce qui concerne l’obtention d’un crédit aux USA, les possibilités de financement pour l’acquisition en nom propre d’une maison en Floride par un non résident ne posent pas de problèmes. En revanche les options de financement pour une société nouvellement créée seront bien plus limitées, voire inexistantes !

Un autre exemple : si vous possédez une SCI en France, il pourra être intéressant, dans une logique de transmission, de lui faire acquérir votre villa en Floride au travers d’une société (LLC) aux Etats-Unis.

Par ailleurs, grâce aux nombreuses possibilités de déductions offertes par l’administration fiscale américaine, les impôts ne seront pas déterminants dans le choix ou non de créer une société.

 

Vous l’aurez compris, nous ne saurions vous conseiller une solution plutôt qu’une autre. Chaque cas mérite que nous en discutions directement et que nous vous présentions si besoin nos avocats fiscalistes afin de déterminer le meilleur choix pour l’achat de votre maison en Floride.

 

Cet article devrait vous intéresser : Les règles simples pour réussir son investissement immobilier en Floride.

Visitez aussi notre page « Acheter une maison en Floride » !

 

 

TAGS, , , , ,